C’était mieux avant ?

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous ce témoignage trouvé au hasard du web.

Messieurs et Mesdames les écologistes.
On regrette de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d’engendrer votre génération qui s’imagine avoir tout inventé, tout comprendre et tout savoir et qui pourtant ne sait pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d’orthographe, n’a jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées ou d’autre encyclopédie que Facebook… mais qui croit tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance intégriste !
En effet, bien avant que l’écologie soit inventée :
– on retournait nos bouteilles de verre consignées au magasin, qui les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau…

– on montait les escaliers à pied, sans avoir recours à des escaliers roulants et aux ascenseurs…
– on ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer dans son quartier…
– on ne connaissait pas les couches jetables et figurez-vous qu’on lavait les couches des bébés…
– on faisait sécher les vêtements dehors sur un fil…
– on avait un réveil qu’on remontait le soir…
– dans la cuisine, on prenait le temps de préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques pour tout préparer sans effort et qui consomment des Watts autant qu’EDF en produit…
– quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles polystyrène, en plastique ou même en maïs soufflé…
– on n’avait pas de tondeuses autoportées pour tondre le gazon…
– on travaillait physiquement sans avoir à fréquenter les club de gym…
– on buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif, sans avoir recours à des bouteilles en plastique…
– on remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo…
– on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations…
– on prenait le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme taxi 24 H sur 24…
– les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille-crayon et autres accessoires duraient et se repassaient entre frères et soeurs…
– on avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui.

Signé X.C. Publié le 21/12/13. Voir la page originale.

Je pense que c’est un texte intéressant à plus d’un titre, que l’on soit d’accord ou non avec son auteur. Je vous propose d’en débattre dans les commentaires. N’hésitez pas à partager votre avis, et à réagir à ceux des autres.

Publié le
Catégorisé comme blog

Par Guillaume

Guillaume est le créateur de la Maison du Lac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.